Le journalisme à l’ère électronique – livre

Par défaut

A ma connaissance c’est le premier bouquin du genre, sorti dans les années 2000,  et qui fit date d’autant qu’il est complet.
Alain Joannès venait de le publier chez Vuibert « Le journalisme à l’ère électronique ».

Une somme (250 pages), qui détaille l’ensemble des enjeux auxquels sont confrontés les journalistes aujourd’hui face à l’inexorable montée en puissance du web 2.0.

Ce livre posait un certain nombre de repères dans un univers – celui du web – en perpétuel mouvement et anxiogène pour la profession.
L’auteur avait voulu en faire un mode d’emploi, faisant le tour des enjeux, décryptant les nouveaux outils (flux RSS, blogs, wikis) et traçant des pistes pour « réinventer la collecte » (de l’info), « vérifier l’information », « organiser une rédaction », « exploiter l’interactivité ».

Le sujet était alors criant d’actualité :
la profession connaissait de fait une crise sans précédent dans l’histoire.

  • Crise éthique et déontologique, amplifiée par le phénomène participatif sur le web, largement critique à l’égard des journalistes.
  • Crise économique aussi : les anciens modèles payants s’écroulaient, tandis que les nouveaux n’avaient pas encore pris toute leur dimension.

Les points de repères que posait « le journalisme à l’ère électronique » étaient donc les bienvenus.

Publicités