Twitter nous transforme tous en collègiens

Par défaut

Chez Twitter, on ne pense pas seulement qu’on a changé le monde, on pense qu’on l’a amélioré. « Twitter ce n’est pas le triomphe de la technologie, c’est le triomphe de l’humanité », déclare Biz Stone, co-fondateur du réseau social.

Biz Stone réfère aux mouvements révolutionnaires dans le monde arabe organisé notamment grâce au site de micro blogging pour appuyer ses dires. Mais cette vision de Twitter n’est pas fausse, elle est tronquée. Quand il n’y a pas d’actualité chaude, c’est à dire à 95% du temps, que fait Twitter ? Il s’ennuie, tout simplement. Et pour occuper le vide, la « twittosphère » se structure selon le schéma d’organisation humaine le plus propre à gérer l’ennui, celui de la salle de cours du collège. Les boulettes de papier qui volent, les blagues qui fusent, le brouhaha permanent…

Près du professeur, la twittosphère sérieuse, qui utilise le réseau comme outil de veille ou de « personal branding » (autopromotion). Près du radiateur, les partisans d’une twittosphère régressive, adeptes du « LOL ». Les premiers sont dérangés par gamineries des seconds, et finissent pas leur envoyer en représailles des boulettes de « LOL ». C’est ainsi que le débat est toujours sensiblement tiré vers le bas.

Les personnages publics, plus grands contributeurs, y deviennent plus humains mais aussi plus vulnérables. Ils plongent dans une régressive « cour de récré » qui prend les atours rassurants d’une discussion entre amis.

Dans quelle twittosphère aimez-vous vous situer ? Aimez vous le côté « cour de récré » de Twitter ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s