Le Mac Pro devient un cylindre noir

Par défaut

Si vous aimez les lignes sobres et intemporelles du Mac Pro, vous n’êtes certainement pas resté de glace face au modèle révélé à la WWDC. Les réactions sont tranchées : d’aucun adorent tandis que d’autres détestent. Les débats vont déjà bon train sur la perte des capacités d’évolution de la machine…

Pour son nouveau Mac Pro, Apple est parti d’une feuille blanche et a élaboré une structure assez originale. En effet, le système de refroidissement « unified thermal core » est un prisme creux. Sa partie centrale qui se compose d’ailettes en contact avec les trois faces véhicule le flux d’air destiné au refroidissement. Les processeurs et les processeurs graphiques sont directement en contact avec ce noyau central qui assure la dissipation thermique. Il n’y a donc plus besoin de radiateurs et ventilateurs multiples : un seul ventilateur assure le flux d’air dans l’« unified thermal core » !

Apple, dont les machines sont réputées pour le silence de fonctionnement, annonce des performances de très haut niveau avec un niveau sonore exceptionnellement faible.