Haunted Domains vient hanter votre Iphone

Par défaut

En cette nuit d’Halloween, je vous propose un petit aperçu d’un jeu qui débarquera bientôt sur votre Iphone et qui va prolonger un peu cette fête effrayante et gourmande qu’est Halloween. Haunted Domains,c’est son nom en version originale au moins, est un jeu de gestion de temps comme je les aime, et donc un jeu par définition très chronophage.

Dans ce jeu aux graphismes très soignés, comme vous pouvez le voir sur les captures que j’ai faites pour vous, vous allez avoir la mission de gérer un hotel. Mais pas un hotel 3 étoiles classique non, une sorte de maison hantée dans laquelle vos exigeants clients seront des fantômes et autres personnages effrayants !

Très classique dans sa prise en main, Haunted Domains est cependant une vraie réussite. Réussite graphique d’abord puisque le design est époustouflant. Réussite sur le plan de l’histoire qui est amusante et bien pensée. Réussite enfin dans sa prise en main qui est rapide et intuitive.

Un jeu que je vous recommande de tester lors de sa sortie qui est imminente et devrait avoir lieu la première semaine de novembre. Espérons juste que son prix soit raisonnable car ce jeu vous fera passer de très ons moments !

iPhone 5 sans 4G française : Samsung en profite !

Par défaut

Alors qu’Apple vient à peine de dévoiler son iPhone 5, l’examen des spécifications techniques montre que sa puce sans fil « à tout faire » ne fait finalement pas tout ! En effet, malgré trois déclinaisons dont une spécifique à l’Europe, le smartphone d’Apple ne sera pas compatible avec la 4G LTE française… Du coup Samsung prépare un Galaxy S III adapté à nos réseaux !

La compatibilité ou plus exactement la « non compatibilité » 4 G LTE des nouveaux iPad avait déjà fait couler beaucoup d’encre et conduit Apple devant divers tribunaux. Comme les réseaux GSM à leurs débuts, les réseaux 4G sont loin d’être standardisés et les fréquences varient selon les pays. Il est donc très difficile de concevoir des appareils universels et les constructeurs ne communiquent pas toujours clairement sur les normes prises en charge. Pour compliquer la situation, il est très difficile de savoir quelles sont les (futures) normes 4G LTE déployées dans son propre pays étant donné qu’elles peuvent varier selon les opérateurs ! De plus, les réseaux 4G sont seulement en phase préliminaire d’installation…

Quoi qu’il en soit, l’iPhone 5 (dont on connait Risk ) n’est visiblement pas compatible avec les bandes qui seront utilisées par la 4G française (800 MHz et 2600 MHz). Samsung, le principal concurrent d’Apple, est bien déterminé à profiter de cette faille pour grappiller des parts de marché. Le constructeur coréen prépare ainsi un Galaxy S III compatible 4G LTE sur les bandes 800 MHz, 2600 MHz et 1800 MHz. Une chose est certaine, la bataille des normes ne sera pas bénéfiques aux utilisateurs ni à l’interopérabilité !

Prise en main du HTC One M8 : L’écran et l’interface

Par défaut

L’écran et l’interface progressent aussi

HTC a également amélioré l’écran du One M8 : celui-ci profite d’une diagonale de 5 pouces, pour une définition Full HD (1920 x 1080 pixels), soit des caractéristiques équivalentes à celles de la concurrence. Pour mémoire, le premier One offrait déjà un très bon rendu sur son afficheur de 4,7 pouces, déjà Full HD

htc-8

Précisons que le constructeur n’a pas fait qu’agrandir légèrement l’écran en question. Il est également passé d’une dalle LCD 2 à une dalle LCD 3. HTC affirme que cette technologie offre des couleurs plus vives, une meilleure luminosité et des angles de vision élargis. L’afficheur du premier One était déjà un modèle du genre et son successeur place la barre encore plus haut. Nous n’avons pas encore passé suffisamment de temps avec le M8 pour décider s’il est vraiment meilleur ou pas que son prédécesseur en termes de rendu. Mais une chose est certaine ; il n’aura certainement rien à envier à la concurrence. Nous avons lancé plusieurs vidéos, scruté des photos et utilisé le navigateur Web sans apercevoir le moindre défaut. Le résultat s’annonce donc à la hauteur du reste.

HTC s’est également fendu d’une toute nouvelle version de son interface utilisateur, Sense 6. Elle ne révolutionne rien à ce que l’on connait déjà sur les précédents modèles. Mais elle affine encore un peu plus une formule déjà très efficace, en offrant notamment aux utilisateurs un meilleur contrôle du panneau d’informations Blinkfeed. L’ensemble tourne d’ores et déjà à la perfection grâce au processeur Qualcomm Snapdragon 801, le plus récent et le plus puissant du moment, et les 2 Go de mémoire vive qui l’accompagnent.

Verdict

Nous avons été particulièrement charmés par le HTC One M8 après cette première rencontre. À l’heure où le plastique règne en maître chez la concurrence, ce modèle tout en aluminium est une véritable bouffée de fraîcheur. Une fois allumé, il impressionne tout autant grâce à sa grande réactivité, son interface soignée, ses innombrables fonctions multimédias et la qualité de son écran. Seule la technologie Ultra Pixel pourra une fois de plus faire grincer des dents certains puristes de la photo. Mais même eux ne pourront qu’être impressionnés par le second capteur et les possibilités innovantes qu’il apporte.

Le HTC One M8 sera disponible début avril 2014, dans deux coloris différents : gris acier ou argent. Quant au modèle « or », il arrivera plus tard courant avril.

Prise en main du HTC One M8 : les innovations

Par défaut

Deux capteurs sinon rien

L’autre point fort de l’appareil est à aller chercher du côté de la fonction photo. HTC a reconduit à l’identique le fameux capteur photo Ultra Pixel qui a fait couler tant d’encre l’année dernière. Il propose donc toujours une résolution de 4 mégapixels, mais avec des photosites bien plus gros que la moyenne. Ces derniers capturent donc plus de lumière, permettant d’améliorer sensiblement les photos en situation de basse luminosité.

HTC

La nouveauté vient du second capteur photo placé juste au-dessus du premier. Il ne prend aucune photo, mais enregistre les informations relatives à la profondeur de champ. Le smartphone peut ainsi percevoir les différents plans d’une même photo. À quoi cela sert-il concrètement ? Sur le coup… à rien. En fait, l’utilisateur prend sa photo dans un premier temps sans se soucier de rien. Puis, il peut changer les zones de focus après-coup comme bon lui semble, pour créer des effets de bokeh (flou d’arrière-plan) tout à fait saisissant ou rajouter des effets spéciaux qui tiennent compte de la profondeur de champ. Nous avons essayé longuement cette fonction et elle nous a vraiment bluffés. Le second capteur remplit parfaitement son office et les différentes zones de l’image sont bien définies dans la grande majorité des cas.

Enfin, on retrouve aussi le mode zoe qui laisse la possibilité de modifier les photos et les vidéos, de leur rajouter une tonne d’effets spéciaux, etc. On apprécie tout particulièrement le clip vidéo généré automatiquement à la fin d’une journée ou d’un événement.

En définitive, même si ceux qui pestaient contre la définition relativement faible des images du capteur Ultra Pixel devraient encore trouver à redire, force est de constater que non seulement la définition en question suffit pour la plupart des usages, mais qu’elle se trouve ici renforcée par des nouveautés absolument remarquables.

En marge du smartphone, le constructeur a aussi présenté une coque de type flip cover qui offre la particularité de pouvoir afficher des notifications simples et de décrocher ou raccrocher un appel :

Prise en main du HTC One M8 : un successeur digne de ce nom

Par défaut

Un an après le One premier du nom, HTC se décide enfin à lever le voile sur son successeur, sobrement baptisé le One M8. Si le nouveau venu ressemble beaucoup à son prédécesseur de prime abord, nous avons eu l’occasion de nous rendre compte qu’il l’améliore sur tous les points lors de notre prise en main de l’appareil…

HTC One M8

Le mois dernier, Samsung et Sony ont profité du Mobile World Congress de Barcelone pour dévoiler leurs prochains smartphones haut de gamme, respectivement les Galaxy S5 et Xperia Z2. C’est maintenant au tour de HTC de présenter son prochain mobile vedette, le One M8. Comme son nom le laisse clairement entendre, il s’agit là du successeur du premier One, sorti il y a tout juste un an.

Présents à la conférence de lancement du produit à Londres le 25 mars , nous avons eu l’occasion de le manipuler assez longuement. Avant de vous donner nos premières impressions sur la bête, voici un résumé de ses principales caractéristiques techniques :

• Un écran IPS LCD 3 Full HD de 5 pouces (1920 x 1080 pixels)
• Un processeur Qualcomm Snapdragon 801, cadencé à 2,3 GHz
• 2 Go de mémoire vive
• Une puce graphique Adreno 330
• Un capteur photo Ultra Pixel ( 4 mégapixels), capable de filmer en Full HD 1080p
• Un flash double led
• Un second capteur photo pour la profondeur de champ
• Un capteur frontal de 5 mégapixels
• Des connectivités 4G (LTE cat 4), Bluetooth 4.0 LE, Wi-Fi b/g/n, GPS, NFC, etc.
• Android 4.4 KitKat + HTC Sense 6
• Des dimensions de 146,36 x 70,6 x 9,35 mm, pour 160 g

Un design encore amélioré

De prime abord, le design du nouveau venu ne tranche pas avec celui de son prédécesseur. On retrouve en effet la même coque en aluminium brossé, unanimement saluée sur le précédent modèle. Pourtant, il suffit de prendre l’appareil en main pour comprendre que HTC a réussi à améliorer encore sa formule. Sur le HTC One M8, la coque en question est désormais « unibody », ce qui signifie qu’elle est usinée de bout en bout dans une seule pièce d’aluminium. Le résultat est encore plus impressionnant qu’auparavant, notamment au niveau des bords maintenant arrondis, qui offrent une prise en main très agréable

Quant au niveau de finition de l’appareil, il est tout simplement exceptionnel. Le HTC One M8 est sans contestation possible le smartphone Android le plus abouti sur le plan du design et de la qualité de fabrication.

Ou m’emmène mon téléphone mobile …?

Par défaut

Si la déambulation a pour signification « marcher sans but précis », on peut logiquement se demander comment elle pourrait être un effet secondaire de l’usage des téléphones mobiles. Et pourtant, c’est bien l’observation du chercheur du Laboratoire des villes invisibles, Nicolas Nova. Dans son article, « Déambulations au téléphone dans la ville », il montre que marcher en téléphonant, nous fait prendre de curieuses trajectoires… Promenade à la découverte des nouveaux comportements urbains.

Dans la lignée des sociologues de l’urbain, cette étude du Laboratoire des villes invisibles, cherche à comprendre de quelle manière les nouvelles technologies influencent nos comportements. L’usage du téléphone mobile dans les transports en commun en donne un exemple plutôt poétique :  » déplacement en ligne droite puis mouvement de côté, les déambulations des usagers du téléphone relèvent d’une chorégraphie mi-curieuse, mi-étrange vue de l’extérieur. »

 

 

 

 

Le Mac Pro devient un cylindre noir

Par défaut

Si vous aimez les lignes sobres et intemporelles du Mac Pro, vous n’êtes certainement pas resté de glace face au modèle révélé à la WWDC. Les réactions sont tranchées : d’aucun adorent tandis que d’autres détestent. Les débats vont déjà bon train sur la perte des capacités d’évolution de la machine…

Pour son nouveau Mac Pro, Apple est parti d’une feuille blanche et a élaboré une structure assez originale. En effet, le système de refroidissement « unified thermal core » est un prisme creux. Sa partie centrale qui se compose d’ailettes en contact avec les trois faces véhicule le flux d’air destiné au refroidissement. Les processeurs et les processeurs graphiques sont directement en contact avec ce noyau central qui assure la dissipation thermique. Il n’y a donc plus besoin de radiateurs et ventilateurs multiples : un seul ventilateur assure le flux d’air dans l’« unified thermal core » !

Apple, dont les machines sont réputées pour le silence de fonctionnement, annonce des performances de très haut niveau avec un niveau sonore exceptionnellement faible.

Keynote Apple : iOS 8 fait le plein de nouveautés II

Par défaut

Les widgets s’incrustent avec les notifications

La firme de Cupertino a aussi revu son système de widgets. Elle n’est pas allée jusqu’à les intégrer sur l’écran d’accueil comme le fait Android, mais l’utilisateur pourra les placer à sa guise dans la barre de notifications. Cette dernière évolue également puisqu’il sera désormais possible de répondre à un SMS directement depuis cette zone.

Pour les taper, Apple a revu son clavier virtuel, avec un système baptisé QuickType qui promet d’améliorer les prédictions et la vitesse de frappe.

iOS 8 va en outre permettre aux utilisateurs de changer ce clavier virtuel s’il ne leur convient pas. Comme sur Android, il sera à l’avenir envisageable d’en installer un provenant d’un éditeur tiers, comme Swype ou Swiftkey.

Au rayon des nouvelles applis, on trouve Santé, qui regroupe toutes les données relatives à la santé et à la condition physique de l’utilisateur. On imagine qu’elle fonctionnera à merveille avec la future montre connectée iWatch. Si elle se décide à sortir un jour.

Touch ID pour tous

Côté sécurité, les développeurs tiers pourront enfin proposer eux aussi une identification via Touch ID (le lecteur d’empreintes digitales). Enfin, en marge de ces améliorations du système en lui-même, Apple a également repensé certaines des applications disponibles de base. Ainsi iMessage s’enrichit de la possibilité d’envoyer des enregistrements audio et des vidéos, iPhoto se montre plus puissant pour la retouche d’images et le tout est automatiquement synchronisé sur l’ensemble des appareils Apple.

Keynote Apple : iOS 8 fait le plein de nouveautés

Par défaut

Dans le cadre de l’édition 2014 de sa grande conférence pour les développeurs (WWDC), Apple vient de lever le voile sur iOS 8. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la prochaine mise à jour majeure du système d’exploitation mobile de la Pomme s’annonce riche en nouvelles fonctions.

C’est désormais un rendez-vous bien ancré dans l’agenda des technophiles : comme tous les ans à pareille époque, Apple vient de dévoiler les détails concernant la prochaine mise à jour majeure d’iOS, son système d’exploitation mobile.

Apple a fait la part belle aux interactions avec OS X Yosemite, la nouvelle version de son système d’exploitation pour Mac, annoncée ce 2 juin 2014 en même temps qu’iOS 8. Grâce aux fonctions Handoff et Continuity, il sera possible de répondre à un appel directement sur le Mac, de partager les fichiers en un clic, de commencer un email sur l’un des appareils et de le terminer sur l’autre, etc.

Apple s’est également fendu d’iCloud Drive, un service qui n’est pas sans rappeler Google retina ou Dropbox par son fonctionnement. Sur les iPhone et les iPad, l’appli ressemble beaucoup à un gestionnaire de fichiers qui ne dirait pas son nom. Il sera possible d’ouvrir un même fichier, de le modifier et de l’enregistrer toujours au même endroit – dans iCloud Drive donc -, mais depuis plusieurs applications. Une vraie petite révolution sur iOS.

Les marketeurs du Web traquent votre confiance

Par défaut

L’économie collaborative est le dernier avatar des vagues de fond qui bouleversent notre environnement. Les nouvelles habitudes que nous prenons sur Internet sont-elles en train de changer les codes de confiance entre les gens ? C’est la question en cours. Entendu que, depuis quelques millénaires on fait plutôt confiance à « nos antennes » voire carrément à notre tarin lorsqu’il s’agit de « sentir » quelqu’un ou pas. Et de nos accorder notre confiance.

Ce n’est pas une question anecdotique. La confiance est comme le charbon au XIXe siècle ou le pétrole au XXe siècle, un gisement de valeur, un carburant que les nouveaux industriels du Web cherchent à extraire et à exploiter. Les gisements sont infinis, mais atomisés en chacun d’entre nous, les consommateurs. Les outils d’extraction se peaufinent ainsi que la datavisualisation et les cartographies visuelle voir : www.tags-graffitis.net. Mission compliquée : il s’agit de vous décider à accueillir un inconnu chez vous, à vous faire asseoir à la place du mort de la voiture de quelqu’un que vous ne connaissez pas ou à prêter de l’argent à quelqu’un dont vous ignorez même le nom… Mais les outils sont efficaces. Au point qu’ils changent nos a priori sur la question de la confiance.

C’est Justine Piclin, auteur d’un mémoire de recherche sur ce sujet à partir de 700 témoignages qui tire parmi les premières conclusions sur ouishare.

Ainsi sur le Web aussi, on accorderait sa confiance selon le moment du jour, l’humeur, la force du vent et l’âge du capitaine ? Sans vraiment y penser parfois ? Il serait plus simple que nos avis soient édictés d’un seul tenant, sans zone grise, sans repentir ni revirement. Julie Piclin, logique, imagine « une identité unique serait donc le meilleur moyen de renforcer la confiance entre utilisateur ; sauf que, reconnaît-elle honnêtement, 67% des répondants à mon étude sont contre la création d’une identité unique sur internet. » Contre cette forme d’engagement à vie, qui laisserait partout sa trace, ses stigmates ? Pas si cons les fossiles.